Seena Owen en majesté

Seena Owen, actrice américaine aux yeux sombres, a été saluée par tous les caméraman de l'époque du muet comme l'une de ses plus grandes beautés naturelles. Et, comme Marilyn, il était impossible de mal la photographier. Seena Owen a commencé sa carrière aux studios Kalem, puis a rejoint la compagnie de David W. Griffith; elle jouera la princesse Attarea dans l'Intolérance (1916) de ce dernier. C'est d'ailleurs sur le tournage de ce film que Seena rencontre son futur mari, l'acteur George Walsh. Douze ans plus tard, l'actrice revêt à nouveau les habits d'une reine, dans son rôle le plus célèbre: ceux de la reine Régina, dans le Queen Kelly d'Erich Von Stroheim, film calamiteux qui poussa sa commanditaire et actrice principale, Gloria Swanson, à stopper le tournage. L'une des scènes les plus fameuses du film est celle où la reine Régina, légèrement sadique et vêtue d'une chemise de nuit vaporeuse bordée de fourrures, fouette Kelly (Swanson) sur les dalles en marbre de son palais. Une vraie scène licencieuse, complètement sado-maso, et bien à l'image de Stroheim. Le parlant révela de Seena Owen une voix plate et apathique. Aussi, après un unique talkie, elle quitte le métier d'actrice pour devenir une scénariste prolifique; à la Paramount, elle a notamment écrit deux des plus grands succès de Dorothy Lamour, Aloma, princesse des îles, en 1941 et Lona la sauvageonne, en 1944.