la délicate Alice

À l'origine, le cliché est en noir et blanc. Cependant, la colorisation est si réussie que je ne résiste pas à l'envie de vous proposer cette version! Vous avez sous les yeux Alice Faye, l'une des gloires de la comédie musicale des années 40. Moins immédiatement identifiable aujourd'hui que Jeanette MacDonald ou Betty Grable, Alice tourne pourtant sans relâche pendant près de dix années avec un égal succès. La 20th Century Fox la couvait des yeux, lui offrant des partenaires de choix (Don Ameche, Carmen Miranda) et des véhicules de prestige, à l'image de l’Incendie de Chicago, la Folle parade, Hello, Frisco, Hello, Une nuit à Rio, Rose de Broadway. C'est grâce à son désistement sur le plateau de Sous le ciel d'Argentine que Betty Grable récupère le rôle principal et devient une star. Après la guerre, Alice Faye demande à la Fox des personnages plus complexes. Sa composition inhabituelle et réussie de provinciale frustrée dans Crime passionnel est acclamée, mais le résultat reste néanmoins très décevant pour elle: Linda Darnell, nouvelle protégée de Darryl Zanuck, fut mise en avant dans toutes leurs scènes communes et porta seule la promotion du film. Alice rédige alors une lettre à Zanuck pour lui dire tout le bien qu'elle pense de cette façon de faire, et claque la porte du studio. Pour toujours!