07 octobre 2014

La Danseuse des Folies Ziegfeld, de Robert Z. Leonard (1941): démonstration par l'exemple de l'opulence de la MGM

Si un jour vous vous sentez triste, que les offres d'emploi sont aussi invisibles qu'un troupeau d'éléphants sur le Bassin d'Arcachon, que votre amoureux est aussi loin de vous qu'un Massaï, évadez-vous dans l'univers éclatant qu'est la Danseuse des Folies Ziegfeld. Pendant deux heures, vous serez transporté loin, très loin de cette maudite grisaille quotidienne, par la grâce de ce que la MGM savait faire de mieux: offrir du rêve. La première fois que j'entendis parler de cette Danseuse des Folies Ziegfeld, c'est par la... [Lire la suite]

23 juin 2014

Cliché du jour: les Ziegfeld Girls passées au cinéma

Un joli trio de beautés du cinéma muet, toutes venues des Ziegfeld Follies (la voie royale) ou des Bathing Beauty (l'autre voie royale). À ma gauche, Jacqueline Logan. Star très populaire des années 20, d'abord journaliste, puis Ziegfeld Girl, elle tourna de nombreux films qui reçurent un très bon accueil, assez pour lui valoir une jolie place dans la galaxie des stars du muet. Au centre, Marie Prevost. Brune et acide, une des plus célèbres Bathing Beauties de Sennett, Ziegfeld Girl à ses débuts, elle eut surtout des seconds rôles... [Lire la suite]
02 mai 2014

Deux oscars, puis plus rien: qui est Luise Rainer?

Luise Rainer, ce nom ne dit plus rien à personne, pas même aux cinéphiles avertis. Si on se rappelle de Barbara La Marr, Tom Mix, Anita Page ou Joel McCrea, même sans avoir jamais vu aucun de leurs films, avec Luise, c'est le néant total. Et pourtant, Luise Rainer est une femme d'exploit dans son genre: elle fut la première a recevoir deux oscars de la meilleure actrice, deux années de suite, en deux nominations! Carton total, donc, et malgré cela, on ne se rappelle ni de son visage, ni de ces fameux deux films qui lui ont valu... [Lire la suite]
09 mars 2014

Cliché du jour: Olive Thomas

Plus connue aujourd'hui pour son décès tragique que pour ses talents d'actrice, la brune Olive Thomas fut une des premiers vedettes identifiables du cinéma américain. Ziegfield Girl à ses débuts, comme beaucoup de ses contemporaines, elle franchit rapidement tous les obstacles menant à une reconnaissance éclante, que sa mort brutale freina d'un coup. Olive Thomas gagne adolescente un concours de beauté et puis apparaît dans les Ziegfield Follies de 1915. Devenue « la plus belle fille du monde », elle est la coqueluche... [Lire la suite]