12 mars 2014

Cri de terreur, d'Andrew L.Stone (1958): 24 Heures chrono

La compagnie aérienne Twentieth Century Airlines reçoit une demande de rançon de 500.000 dollars; si elle n'est pas versée, l'un des avions sera piégé par une bombe contenant un explosif nommé RDX. Après deux fausses alertes, le FBI se met sur l'affaire. Dans le même temps, Jim Molner (James Mason), un ingénieur, se rend compte en écoutant les flashs d'informations qu'il est sans le savoir à l'origine de la bombe. Rentré chez lui, il est pris en otage, avec son épouse Joan (Inger Stevens) et sa fille Pat, par celui qui lui a passé... [Lire la suite]

11 mars 2014

Carnet mondain d'Hollywood, année 1926: Mae Murray épouse en quatrièmes noces David Mdivani

Le témoin de la mariée est Rudolph Valentino, sa demoiselle d'honneur Pola Negri (les deux stars sont par ailleurs fiancées). Le marié appartient à une ancienne famille géorgienne qui s'établit en Amérique dans les années 1920. La fratrie se fera remarquer par ses unions matrimoniales très avantageuses: l'aîné, Serge, épousa... Pola Negri, puis Louise Van Alen, une héritière de la famille Astor; le cadet, Alexis, premier époux de Louise Van Alen, se remaria avec Barbara Hutton, la femme la plus riche de son époque. L'union de la... [Lire la suite]
10 mars 2014

Les Désaxés, de John Huston (1960): le crépuscule du vieil Hollywood

"S'ils avaient su que Les Désaxés serait le dernier film avec, on devrait dire sur Marilyn Monroe, les critiques y auraient sans doute regardé à deux fois avant de le démolir": c'est ainsi que Frédéric Mitterrand, dans un ciné-club consacré à l'actrice en 2002, année des 40 ans de sa mort, introduisait un film dont le titre, la genèse et le tournage sont connus de tous, mais que peu de personnes ont réellement vu. Les Désaxés, c'est d'abord un plateau de rêve: Clark Gable, le seul et unique Roi d'Hollywood; Marilyn... [Lire la suite]
09 mars 2014

Cliché du jour: Olive Thomas

Plus connue aujourd'hui pour son décès tragique que pour ses talents d'actrice, la brune Olive Thomas fut une des premiers vedettes identifiables du cinéma américain. Ziegfield Girl à ses débuts, comme beaucoup de ses contemporaines, elle franchit rapidement tous les obstacles menant à une reconnaissance éclante, que sa mort brutale freina d'un coup. Olive Thomas gagne adolescente un concours de beauté et puis apparaît dans les Ziegfield Follies de 1915. Devenue « la plus belle fille du monde », elle est la coqueluche... [Lire la suite]
07 mars 2014

Laura, d'Otto Preminger (1944): perle du film noir

L'un des plus beaux joyaux du film noir. Laura réunit cette exceptionnelle qualité d'être devenu une référence dans son domaine pour la cinéphilie. Un tournage anecdotique mais sous la houlette d'un metteur en scène chevronné (Otto Preminger), un casting tout en nuances (Gene Tierney, Dana Andrews, Clifton Webb, Vincent Price et Judith Anderson), une intrigue qu'on ne se lasse pas de redécouvrir, des dialogues sarcastiques mais non denués d'humour (noir!) et de sentiment, Laura a traversé les époques, les ciné-clubs, le Cinéma de... [Lire la suite]
05 mars 2014

Première cérémonie des Oscars en 1929: 15 récompenses en 15 minutes!

En 1929, la cérémonie était un dîner, pour 250 convives. Les lauréats étaient déjà annoncés, aussi ce diner était-il une remise de prix au sens strict: pas de suspens, pas de surprise! Parmi les particularités des Oscars de 1929, qui seront ensuite abandonnées: - Un comédien pouvait être récompensé pour plusieurs rôles; ce fut le cas de la délicate Janet Gaynor, qui reçut l'Oscar de la meilleure actrice pour l'Heure suprême (Borzage), l'Ange de la rue (Borzage) et l'Aurore (Murnau). - La distinction était faite entre réalisation... [Lire la suite]
05 mars 2014

Cliché du jour: Virna Lisi

 Échappée belle d'une belle Italienne. Virna Lisi, le chic à l'européenne.
Posté par CoralineLambert à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,