26 avril 2017

le Samouraï, de Jean-Pierre Melville (1967): illustration de la solitude

Un homme, seul, dans un appartement sommairement meublé. Un oiseau en cage chante. Les teintes sont grises - comme les murs et le temps - et bleues - comme la robe de l'oiseau et les yeux de l'homme. C'est l'antre de Jef Costello, tueur à gages solitaire. Déambulant affublé d'un imperméable beige et d'un feutre mou, mâchoire serrée, démarche rapide et regard aux aguets, il part, à la nuit tombée, honorer un contrat. Le patron d'une boîte de nuit est la victime. Discret, efficace, Jef Costello est néanmoins remarqué par la pianiste de... [Lire la suite]

12 avril 2016

Deux rouquines dans la bagarre, d'Allan Dwan (1956): attention aux voleuses de couleur

Deux rouquines dans la bagarre est un film assez singulier. Un film noir, certes, mais dans un éclatant Technicolor. Deux soeurs, dont on ne sait si elles sont rivales ou si elles s'épaulent. Un premier rôle masculin inconnu (John Payne) assez peu sympathique, qui prend la place d'un caïd sans qu'on sache trop pourquoi. Et une fin, disons, surprenante! À la sortie d'une prison pour femmes, June Lyons (Rhonda Fleming) attend sa soeur, Dorothy (Arlene Dahl). À leur insu, elles sont surveillées par Ben Grace (John Payne). June... [Lire la suite]