01 décembre 2014

Je suis toujours la même; mais la robe est différente

C'est une phrase que j'eus la surprise d'entendre dans le film Populaire (compte-rendu en ligne). Déborah François, moulée dans un fourreau rouge sang, répond ainsi à Romain Duris, surpris de la voir vêtue autrement qu'avec ses jupes à volants couleur pastel. Pour lui, elle est devenue une autre personne. Comme quoi, l'habit fait toujours le moine!  Et cette phrase en apparence anodine a été prononcée par... Marilyn Monroe en personne, en 1955, lors d'une interview! Le contexte: Marilyn donne une interview sur le tarmac... [Lire la suite]

20 novembre 2014

Cliché du jour: la MM que j'aime

J'ai l'impression d'avoir abandonné mon blog ces derniers temps; puis j'ai lu l'article très complet de Girlie Cinéphilie au sujet de l'Emprise du crime, et l'envie est revenue! Ajourd'hui, une photo peu connue de Marilyn, prise par son photographe de prédilection, Milton Greene. À l'occasion d'un événement caritatif, MM pousse la chansonnette avec... le premier french lover du parlant aux Amériques, Maurice Chevalier. Si, si, c'est lui. Le nom du pianiste, en revanche je ne m'en souviens plus.  J'en profite pour remercier... [Lire la suite]
10 juillet 2014

Marilyn et le Numéro 5 (Chanel)

En 2013, la marque Chanel a enfin rendu à César ce qui appartenait à César, en diffusant ceci: Entre Marilyn et le Numéro 5, ce fut une très longue histoire; parfum cité par elle dès 1952 (elle est alors au début de son règne), elle lui resta fidèle jusqu'à la fin de sa vie. Elle en mettait jusque dans son bain de mousse. Ce faisant, elle assura au parfum français, alors chasse gardée des dames de la haute société et de la bourgeoisie très tailleur tweed-collier de perles-thé à cinq heures et fin de semaine aux Hamptons, une... [Lire la suite]
02 juin 2014

La MM que j'aime #2

C''était hier le 1er juin, date anniversaire de la MM que j'aime! Donc aujourd'hui, un autre cliché d'elle, mais lequel? Il y en a beaucoup, et pour tous mes goûts. Après avoir hésité, en voici un que j'aime beaucoup, pris vers 1952, au début de sa célébrité sans partage. Il paraîtra dans le magazine Life.  Enjoy!  
10 mai 2014

Les Reines du music hall, de Phil Karlson (1949): la MM que j'aime

Les Reines du music hall était un film destiné à tomber dans l'oubli. Produit rapidement, il est d'une durée d'une heure à peine, possède des décors minimalistes et des vedettes mineures. Cependant, l'une de ces vedettes devint la plus grande star que le cinéma ait jamais enfanté, ce qui assura son passage à la postérité (sur lequel personne n'aurait misé un nickel). Vous avez deviné, c'est Marilyn Monroe! Les Reines du music hall est son troisième film, et le premier où elle tient le haut de l'affiche; une affiche de série... [Lire la suite]
31 mars 2014

La MM que j'aime #1

Aujourd'hui, petit cliché de MA star favorite: Marilyn Monroe. C'est en la découvrant que je me suis intéressée au cinéma; et aujourd'hui encore, pour moi, elle reste la quintessence de ce que le cinéma hollywoodien a fait de mieux. Curieusement, aucun de ses films ne figure dans ma liste de films fétiches; je suis davantage attirée par les innombrables photographies qu'il existe d'elle, où sa photogénie m'émerveille toujours. Ici, un de mes clichés préférés, pris sur le tournage des Désaxés, en 1960: Marilyn a alors 34 ans.
Posté par CoralineLambert à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 mars 2014

Les Désaxés, de John Huston (1960): le crépuscule du vieil Hollywood

"S'ils avaient su que Les Désaxés serait le dernier film avec, on devrait dire sur Marilyn Monroe, les critiques y auraient sans doute regardé à deux fois avant de le démolir": c'est ainsi que Frédéric Mitterrand, dans un ciné-club consacré à l'actrice en 2002, année des 40 ans de sa mort, introduisait un film dont le titre, la genèse et le tournage sont connus de tous, mais que peu de personnes ont réellement vu. Les Désaxés, c'est d'abord un plateau de rêve: Clark Gable, le seul et unique Roi d'Hollywood; Marilyn... [Lire la suite]