02 septembre 2016

Marilyn: les essais de costumes de Niagara

La plus belle garde-robe de Miss Monroe, pour moi, vient du film Niagara. Le long métrage d'Henry Hathaway propulse, dès sa sortie, la comédienne au ciel des stars. Le film est remarquable pour deux raisons: c'est le seule et unique rôle de femme fatale de l'actrice, et c'est également le seul film dans lequel elle meurt. La costumière Dorothy Jeakins crée pour la blonde actrice des tenues ajustées, moulées et glamour en diable. Laissez apparaître miss Monroe et sa plus belle blondeur dans Niagara: on ne voit plus qu'elle.... [Lire la suite]
Posté par CoralineLambert à 12:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 août 2016

les essais de costume d'une Marilyn encore starlette

Aujourd'hui, détour par la case habillage des studios Fox... pour découvrir les essayages de Miss Monroe! L'actrice a tourné près de 20 films avant d'exploser définitivement dans Niagara, en 1952; ce qui laisse bien des clichés à découvrir. J'ai choisi ceux des films "mineurs" de Marilyn, quand elle était starlette. Du coup, les photos ne sont pas toutes de bonne qualité, et j'ai volontairement omis certains films, trop connus ou avec des tirages trop mauvais. Du coup, pas de Quand la ville dort ni d'Ève, pas de Démon s'éveille la... [Lire la suite]
21 juin 2016

Les hommes préfèrent les blondes, de Howard Hawks (1952): diamants, diamants, diamants

Pour une incontionnelle comme moi de Marilyn Monroe, Howard Hawks était un réalisateur de comédies légères bien troussées - Chérie, je me sens rajeunir, les hommes préfèrent les blondes... quelle surprise lorsque mon père, à qui je parlais de lui, me répondit :"Hawks, le réalisateur de western!" Eh oui, à l'époque les réalisateurs touchent à tous les genres, et, dans le cas de Hawks, avec une égale aisance. Les hommes préfèrent les blondes, film-symbole de Marilyn s'il en est, m'a d'abord déconcertée: adolescente, je trouvais le... [Lire la suite]
01 juin 2016

Marilyn, Ella et le Mocambo

Le plus beau documentaire concernant Miss Monroe s'appelle Marilyn malgré elle. Réalisé par Patrick Jeudy, diffusé sur Arte il y a de cela quinze ans, il est disponible aux éditions Naïve. C'est en le regardant que j'appris une anecdote que l'actrice n'évoqua jamais, contrairement à Ella Fitzgerald, la bénéficiaire d'un geste totalement désintéressé de la part de la star. Marilyn adore le jazz, et sa chanteuse préférée, c'est Ella. Elle écoute ses disques, va la voir plusieurs fois sur scène. Des années après la disparition de... [Lire la suite]
29 février 2016

Je peux pas, j'attends l'autocar

Miss Monroe n'avait pas besoin de prendre l'autocar pour se rendre à Los Angeles: elle y est née. Pour faire rêver toutes les aspirantes actrices, les studios faisaient souvent poser leurs starlettes devant l'écriteau de la ville, promesse d'une gloire immédiate et durable. Évidemment, la photo a été prise en studio: mais aucune actrice n'a pris la pose aussi bien que la native de la Cité des anges. Dix ans plus tard, Marilyn est au sommet de sa gloire, sommet dont elle ne descendra plus. Elle a tourné Niagara, les hommes... [Lire la suite]
18 février 2016

Mangez des pommes!

Pour être en bonne santé selon les Anglos-Saxons, il faut manger des pommes. Marilyn, qui à l'exception d'abus de champagne estapillé Dom Pérignon, avait une hygiène alimentaire plutôt saine, donne le bon exemple. Et vous aurez une peau laiteuse comme la sienne.
Posté par CoralineLambert à 15:26 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 octobre 2015

Certains l'aiment chaud, de Billy Wilder (1959): l'homme est une femme comme les autres… et inversement

Summum inégalé de la comédie américaine, mélange inattendu et parfaitement maîtrisé de gangsters, de burlesque, d'amour et de loufoquerie, Certains l'aiment chaud peut faire mentir la réplique finale qui clôt son histoire: personne n'est parfait, mais un film peut atteindre la perfection. À ce degré-là, c'est du jamais vu, un comique étincelant oublié depuis les screwball comedies d'Hawks, de Lubitsch ou de Capra. La seule différence, c'est que Billy Wilder mixe les genres avec un art consommé de la mise en scène et de... [Lire la suite]
07 août 2015

Voilà l'été!

Miss Monroe, en 1951, avec une bande de copains issus du casting du film Chéri, divorçons. Le film, bien qu'écrit par I.A.L. Diamond, futur complice de Billy Wilder, n'a pas trop d'intérêt: malgré un postulat de départ plutôt original (deux époux divorçent au bout de vingt ans; l'épouse se fait draguer par un ancien camarade, au grand dam de l'ex-mari) et la présence de Claudette Colbert, le rythme est poussif. Marilyn apparaît moulée dans le maillot que vous voyez sur la photo, radieuse à souhait, au bord d'une piscine... [Lire la suite]
Posté par CoralineLambert à 12:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juillet 2015

La MM que j'aime #3

Une Marilyn à l'aube de sa gloire naissante. Pin-up numéro 1 des magazines, gorgée de lait et de miel, Miss Monroe prend la pose à Jones Beach (Long Island). Nous sommes en 1949; encore starlette, Marilyn a déjà tourné, entre autres, les Reines du music hall, son premier film en tant que tête d'affiche (critique ici) et la Pêche au trésor, avec les Marx Brothers. Elle est alors en couple avec Johnny Hyde, agent artistique de plus de trente ans son aîné, tombé fou amoureux d'elle. Il se démène comme un beau diable pour la... [Lire la suite]
23 décembre 2014

Noël dans mes souliers

Un peu de fantaisie et d'imagination... Voici ce que les hommes aimeraient trouver au pied du sapin: Et voilà ce que les filles pourraient aimer trouver: Nous aussi, amusons-nous avec les hommes-objets!  
Posté par CoralineLambert à 09:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,