03 novembre 2014

L'Arnacoeur, de Pascal Chaumeil (2010): Lubitsch n'est pas si loin...

Toujours dans ma mouvance "je ne vais pas voir au cinéma des films dits populaires, car je serai déçue", je ne suis pas allée voir l'Arnacoeur lors de sa sortie en salles - ç'eut été pourtant simple, j'habitais alors près de l'UGC Bercy. De plus, Romain Duris commençait à me fatiguer, et je n'avais trouvé Vanessa Paradis bonne actrice que dans Noce blanche. En résumé, la même réflexion qui m'a fait éviter d'aller voir Populaire. Le pitch me paraissait un brin malsain, au départ: un gars (Duris) payé par un père, un... [Lire la suite]

25 octobre 2014

L'homme qu'on aimait trop, d'André Téchiné (2014): qui n'a pas fait disparaître Agnès Le Roux?

Depuis quelques années, j'aime beacoup les rôles que Catherine Deneuve choisit: je l'avais trouvée réincarnée en Lana Turner dans 8 femmes, très drôle dans Potiche, émouvante dans Après lui, et impeccable dans Elle s'en va. Quand j'ai su qu'André Téchiné adaptait l'affaire Le Roux au cinéma et que Miss Deneuve serai du voyage, j'étais toute pleine de frissons, car 1. je me suis passionnée, à une époque, pour cette affaire, 2. l'intrigue se passe sur la Côte, 3. Catherine Deneuve en Renée Le Roux, maîtresse-femme s'il en... [Lire la suite]
15 septembre 2014

Populaire, de Régis Roinsard (2012): l'amour à vitesse dactylographique

Film sorti en pleine vague Mad Men, Populaire ne m'a d'abord pas intéressée; je n'y voyais qu'une pâle copie de ce que le génial Matthew Weiner faisait avec Don Draper. De plus, Populaire me paraissait opportuniste: en surfant sur l'engouement suscité par Mad Men et le revival de la mode fifties, c'était un bon moyen, à moindre frais, de ramener quelques spectateurs égarés. Comme quoi, on peut avoir des opinions tranchées, et être aussi très bête. Vu hier sur les conseils d'un membre de ma famille, Populaire... [Lire la suite]