06 juillet 2014

Cléopâtre, de Joseph L. Mankiewicz (1963): la Reine et ses deux amours

En panne d'inspiration depuis quatre jours pour mon billet hebdomadaire, j'hésitai entre parler de Deux soeurs pour un roi, Sport de filles, ou les deux à la fois, quand je me rappelai que je vis il y a peu la trop célèbre Cléopâtre version Liz Taylor. Cela faisait suite à ma visite de l'exposition le Mystère Cléopâtre, dont j'ai déjà parlé ici (cf billet "Trois Cléopâtre"). J'ai une histoire un peu particulière avec ce film monumental. Premièrement, j'ai lu l'histoire de la genèse du film ainsi que son tournage épique... [Lire la suite]

16 juin 2014

L'homme qui tua Liberty Valance, de John Ford (1962): deux cow-boys insubmersibles pour un voyou

Dans l'optique de mes échanges avec Girlie Cinephilie, une blogeuse d'Hello Coton (avec un très chouette site), j'ai regardé un western qui attendait sagement d'être visionné par mes yeux bleus: L'homme qui tua Liberty Valance, grand classique de la culture bottes et éperons. Bon, il avait été enregistré en français, car France 3, par souci à l'égard de ses téléspectateurs âgés, bloque les films sous-titrés lors des séances de l'après-midi. Peu importe: j'ai vu, et j'ai aimé! Ça ne deviendra pas mon genre favori, mais j'ai bien... [Lire la suite]
15 mai 2014

West Side Story, de Robert Wise (1961): un quartier pauvre, deux bandes rivales, et un amour

West Side Story a une place particulière dans mon coeur: c'est la première comédie musicale américaine que j'aie vue (enregistrée sur Arte en... euh... 1998), et la seule que j'aime. Un détail loufoque: lors du premier visionnage, je ne m'aperçus pas que c'était Roméo et Juliette revisité, tant j'étais prise dans l'histoire. Il fallut l'intervention d'une camarade de classe de 3° pour que je fisse le lien entre William Shakespeare et les gangs du West Side. L'histoire, c'est donc New York et deux gangs qui ne peuvent pas... [Lire la suite]