13 mars 2016

Barbara La Marr, ou l'incarnation parfaite de la Moderne Babylone

Attention, femme vénéneuse. Barbara La Marr, c'est un condensé à elle seule de toutes les excentricités, toutes les folies, tous les comportements hors-normes et toutes les drogues de ce qu'on appelait la moderne Babylone, Hollywood, au temps du muet. Surnommée "la femme trop belle", elle laisse une empreinte durable sur cette époque (muette) du cinéma, celle de tous les excès. Et il n'est pas interdit de penser que, si elle eût vécue, elle fut devenue Norma Desmond. Née Reatha Watson, elle gagne le qualificatif de "trop... [Lire la suite]