La compagnie aérienne Twentieth Century Airlines reçoit une demande de rançon de 500.000 dollars; si elle n'est pas versée, l'un des avions sera piégé par une bombe contenant un explosif nommé RDX. Après deux fausses alertes, le FBI se met sur l'affaire. Dans le même temps, Jim Molner (James Mason), un ingénieur, se rend compte en écoutant les flashs d'informations qu'il est sans le savoir à l'origine de la bombe. Rentré chez lui, il est pris en otage, avec son épouse Joan (Inger Stevens) et sa fille Pat, par celui qui lui a passé commande: Paul Hoplin (Rod Steiger). S'engage alors une course contre la montre entre Hoplin pour avoir sa rançon, le FBI pour serrer le maître-chanteur, et la famille Molner pour se sauver.

Andrew L. Stone, dans nombre de ses films, a toujours privilégié l'authencitité des décors naturels. Ici, outre le suspens savamment distillé pendant près d'une heure et demi, c'est la ville de New York, année 1958, qui défile: autoroutes vers Brooklyn, siège de la First National Bank, cage d'ascenseur, penthouse design, rues désertes, maisons de campagne de la classe moyenne... et tunnels de métro, où Rod Steiger et Inger Stevens manquèrent d'être asphyxiés au monoxyde de carbone !

panique !

Film avec une unité de temps et d'action, il marque aussi un certain basculement entre les films policiers des années 50 et ceux à venir: le père de famille n'est pas forcément le héros, et sa seule action notable n'est finalement pas déterminante; le FBI ne se déplace plus, et n'est montré qu'en intérieurs; le méchant, Hoplin, est véritablement cynique, aucune face de bonté n'est montrée en lui; enfin, un de ses acolytes, Steve, ancien détenu drogué à la benzédrine, est montré sur le point de violenter Joan Molner - acte qui alors ne passait pas la censure (ni en paroles, ni en représentations). 

Un bon film de série B à découvrir, servit par des acteurs remarquables de sobriété dans un noir et blanc impeccable.

affiche Cri de terreur

CRI DE TERREUR (CRY TERROR!)

MGM, 1958

Réalisation: Andrew L. Stone

Avec: James Mason (Jim Molner), Rod Steiger (Paul Hoplin), Inger Stevens (Joan), Neville Brand (Steve), Angie Dickinson (Kelly), Kenneth Tobey (agent Cole), Jack Klugman (Vincent), Jack Kruschen (agent Pope)

Premier visionnage: Cinéma de minuit

Films avec James: Pandora