The Most Beautiful Girl in New York City

Plus connue aujourd'hui pour son décès tragique que pour ses talents d'actrice, la brune Olive Thomas fut une des premiers vedettes identifiables du cinéma américain. Ziegfield Girl à ses débuts, comme beaucoup de ses contemporaines, elle franchit rapidement tous les obstacles menant à une reconnaissance éclante, que sa mort brutale freina d'un coup. Olive Thomas gagne adolescente un concours de beauté et puis apparaît dans les Ziegfield Follies de 1915. Devenue « la plus belle fille du monde », elle est la coqueluche de Broadway quand elle signe un contrat au cinéma avec la Triangle, devient la star de la compagnie et l’épouse de Jack Pickford. À l’aube d’une grande carrière cinématographique – en 1919, quand elle tourne Love’s Prisoner (Dillon), elle touche 2.500 dollars par semaine –, elle est retrouvée morte d’un empoisonnement au bichlorure de mercure dans un hôtel parisien.